Visage

La chirurgie du visage

La chirurgie plastique et esthétique masculine se montre aujourd’hui et elle fait rêver tout comme celle des femmes. Le corps féminin n’a plus l’exclusivité du beau.

Dans une société très compétitive, les hommes ont compris l’impact d’un physique avantageux. Ils sont devenus soucieux de leur apparence car il ne suffit plus d’afficher les signes de la réussite professionnelle pour être séduisant. Il faut aussi savoir garder une apparence jeune et sportive.

Le lifting et les interventions des paupières tombantes constituent les demandes principales de la part des hommes. La motivation principale est de supprimer un air fatigué et, surtout, que l’intervention soit indétectable.

Le lifting

Le lifting cervico facial est le plus fréquemment réalisé : c’est la correction chirurgicale du vieillissement  au niveau du cou ainsi qu’au niveau du visage depuis la région des tempes jusqu’à la région des bajoues. Il traite la partie moyenne et basse du visage.

Cette intervention consiste à traiter  l’affaiblissement de la peau, des muscles du visage et /ou du cou lié au vieillissement.

Le lifting temporal concerne les tempes et l’angle externe des paupières.

Les deux lifting cumulés  avec les paupières deviennent  un lifting complet.

Le lifting peut faire l’objet d’une demande dès l’apparition des premiers signes de vieillissement à partir de 45 ans.

Une Anesthésie générale classique est le plus souvent pratiquée, mais il est parfois possible de réaliser une anesthésie Locale suivant les cas et le souhait des patients.

L’intervention  dure de 2 à 3 heures selon l’importance du geste. Les incisions cutanées sont essentiellement localisées dans les cheveux et le pourtour des oreilles.

Une Anesthésie générale classique est le plus souvent pratiquée, mais il est parfois possible de réaliser une anesthésie Locale suivant les cas et le souhait des patients.

Une nuit d’Hospitalisation est nécessaire vous entrez le matin et vous ressortez le lendemain soir.

Il arrive de ressentir les jours suivant une sensation de « tiraillement » dans les zones d’incision. Des antalgiques suffisent à calmer la douleur.

Une semaine à trois semaines sont nécessaires au visage pour dégonfler, il convient donc d’envisager ce laps de temps pour une convalescence pendant laquelle tout effort violent est à éviter. Un maquillage couvrant peut ensuite permettre d’être parfaitement présentable. Les soins sont très simples.

 

 

La chirurgie des Paupières, Blépharosplastie

Les blépharosplasties désignent les interventions de chirurgie esthétique des paupières qui visent à supprimer des disgrâces présentes, qu’elles soient héréditaires ou dues au vieillissement, cette intervention reste la plus souvent réalisée chez les hommes.

Elles peuvent concerner uniquement les deux paupières supérieures ou inférieures, ou encore les quatre  paupières à la fois.

Une blépharosplatie peut être réalisée isolément ou être associé à un lifting du visage.

Cette intervention se propose de corriger l’aspect « fatigué » du regard par une apparence plus reposée et détendue, tout en lui conservant son expression naturelle .

Pour la paupière supérieure elle consiste à supprimer le relâchement de la peau ayant tendance à alourdir le regard (excès de peau formant un repli  plus ou moins marqué) en faisant un œil tombant.

Pour la paupière inférieure elle consiste à retirer les hernies de graisse responsable de « poches sous les yeux » et  les  petite rides horizontales  consécutives à la distension cutanée. L’intervention peut être réalisée sans cicatrice par voie conjonctivale (à l’intérieur des paupières).

Pour l’intervention une anesthésie locale ou générale suivant les cas

Cette intervention dure trente minutes pour les paupières supérieures ou inférieures et une heure pour les quatre paupières.

Une journée d’hospitalisation est généralement pratiquée, en ambulatoire vous entrez le matin de l’intervention et vous ressortez le soir et parfois même une demi-journée est suffisante.

Il  convient d’envisager une semaine de convalescence, pour que les paupières dégonflent.

 

La chirurgie du nez, Rhinoplastie.

Le terme de Rhinoplastie désigne la chirurgie plastique et esthétique du nez.

L’intervention se propose de modifier la morphologie de la pyramide nasale (soit partiellement soit dans son ensemble) et vise aussi parfois à corriger d’éventuels problèmes de respiration nasale.

Une rhinoplastie peut être réalisée isolement ou être associée à une génioplastie(chirurgie du menton) parfois réalisée en même temps pour améliorer l’ensemble du profil.

L’intervention vise à remodeler le nez pour l’embellir : il s’agit de corriger les disgrâces présentes qu’elles soient congénitales, consécutives à un traumatisme ou dues au vieillissement. Les corrections peuvent varier de la suppression d’une petite bosse à la reconstruction totale de l’ensemble des structures nasales.

Le but est d’obtenir un nez d’aspect naturel, s’harmonisant dans ses rapports avec les autres traits du visage, convenant à la psychologie et à la personnalité du patient et répondant aux demandes de ce dernier.

Le principe est à partir d’incisions dissimulées dans les narines de remodeler l’os et le cartilage qui constituent l’infrastructure solide du nez et lui confrère sa forme particulière. Il n’y a donc pas de cicatrice visible sur la peau mais cela exige une bonne capacité de la peau à s’adapter au remodelage.

Lorsqu’une obstruction nasale gênant la respiration existe elle sera traitée dans le même temps opératoire, qu’elle soit due à une déviation de la cloison ou à une hypertrophie des cornets.

La consultation prè-opératoire permet d’analyser les motivations, les attentes et la personnalité du patient, d’évaluer les modifications à apporter et sera complétée par un examen endo-nasal.

En fonction de l’ampleur des améliorations à apporter et de la nécessité éventuelle de gestes complémentaires l’intervention peut durer de 45mn à 2 heures.

Une anesthésie générale est le plus souvent pratiquée, une locale est à envisagée si la pointe du nez seule est opérée.

Une nuit d’hospitalisation est nécessaire.  Les éventuelles mèches sont retirées le lendemain de la rhinoplastie avant le retour à domicile.

La convalescence est d’une durée de 8  jours lorsque le plâtre posé lors de l’intervention est retiré.

Une Prise en charge Partielle par la Sécurité Sociale est envisageable si il y a une grosse déformation et en complément par votre Mutuelle suivant votre contrat.

 

La chirurgie des oreilles décollées, Otoplastie

La correction des oreilles décollées nécessite une intervention chirurgicale visant à remodeler les pavillons jugés excessivement.

L’opération est habituellement réalisée sur les deux oreilles, mais peut parfois être unilatérale.

Cette intervention propose de corriger les anomalies du cartilage présentes au niveau du pavillon de l’oreille et responsables de son aspect  « décollé », il suffit de remodeler le cartilage de façon à obtenir les oreilles « recollées » symétriques de taille et d’aspect naturels, permettant ainsi de mettre fin aux moqueries et aux remarques désobligeantes  susceptibles d’être à l’origine de difficultés psychologiques ou conflits scolaires.

Une otoplastie peut être envisagée chez l’adulte mais aussi chez l’enfant. A partir de 7 ans l’intervention peut être pratiquée dès lors que l’enfant se plaint de son aspect et en souffre.

Une Anesthésie générale classique est le plus souvent pratiquée, mais il est parfois possible de réaliser une anesthésie Locale suivant les cas et le souhait des patients.

L’hospitalisation se fait généralement en ambulatoire dans la  journée   mais suivant les cas une nuit d’hospitalisation peut être envisagée.

 

En fonction de l’importance des malformations à corriger, une otoplastie bilatérale peut durer

de 30 minutes à 1h30.

Des fils résorbables sont généralement  utilisés pour les sutures.

L’intervention est peu douloureuse, après 24heures à 48 heures le premier pansement est retiré puis un bandeau (types tennis ou serre tête souple) sera porté jour et nuit chez l’enfant et  la nuit pour l’adulte pendant 15 jours à 1 mois afin de maintenir les oreilles en bonne position.

Il convient d’envisager une convalescence de 4 à 5 jours avec arrêt de travail ou de scolarité si prise en charge par la Sécurité Sociale.

En effet il peut y avoir une Prise en Charge Partielle par la Sécurité sociale et par votre Mutuelle suivant votre contrat.

 

La chirurgie du menton, Génioplastie

La génioplastie permet de corriger plusieurs imperfections. On peut réduire, renforcer ou dégraisser

le menton selon les cas.

Le menton fuyant, insuffisant, en recul : c’est une imperfection fréquente, isolée ou dans près de 80% des cas allant de pair avec une bosse sur le nez.

Le menton saillant, agressif, projeté en avant appelé en langage familier « menton en galoche ».

Pour ce genre d’intervention une Anesthésie générale est nécessaire.

Le double menton est souvent un héritage familiale ; il alourdit le visage, détruit le profil et produit un effet vieillissant avant l’âge. Même s’il est accru avec l’embonpoint il peut aussi exister sans.

Une simple lipoaspiration sous anesthésie locale corrige souvent ce problème.

En fonction de l’ampleur des amélioration a apporter, l’intervention peut durer de 30 minutes à 2 heures.

L’hospitalisation est le plus souvent en ambulatoire, la journée voir 1 heure pour une petite lipoaspiration.

La convalescence est de 24h à 8 jours.

Chirurgie esthétique, plastique, Paris, Boulogne, Docteur Alexandre Mathieu
Tout savoir sur la chirurgie esthétique (chirurgie de la silhouette, de la face, mammaire, et liposuccion).
Interventions par un chirurgien esthétique, photos avant après et meilleurs tarifs en chirurgies à Boulogne
Alexandre Mathieu

Curriculum Vitae
Ancien Interne des Hôpitaux de Paris

Ancien Chef de Clinique de l’Université de Paris

Praticien Attaché des Hôpitaux

Qualifié Spécialiste en Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique

Accrédité par la H.A.S (Haute Autorité de Santé)

Diplômé du D.E.S.C de Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique

Diplômé du D.E.S de Chirurgie Maxillo Faciale

Diplômé d’Université de Paris VII de Chirurgie expérimentale et de Microchirurgie.